“La vie est comme une boîte de chocolat. Vous ne savez jamais ce que vous allez avoir”, disait Tom Hanks en 1994 dans le film Forrest Gump. Cela pourrait également être le credo de BbyB, la parenthèse chocolat du chef étoilé de Heist, Bart Desmidt. Un emballage original et un goût étonnant et pur sont à l’avant-plan. BbyB a obtenu cette semaine à Kortrijk Xpo, le Tavola d’or 2012 dans la catégorie friandise en tant que produit le meilleur et le plus novateur.

L’année de sortie en salle de Forrest Gump a été pour Bart Desmidt et son épouse également l’année du début de Bartholomeus, le restaurant sur la côte à Heist qui a obtenu en 2000 une première étoile Michelin et compte à ce jour 10 collaborateurs. Obtenir plus d’étoiles n’est cependant pas l’idée fixe du quadragénaire. Les trois jours de fermeture laissent de la place pour des projets annexes.

Bart Desmidt : “J’ai toujours développé moi-même les desserts et les pralines pour mon restaurant. Dans le domaine du goût, je me fie à mes propres sensations. La pureté et la reconnaissance de la saveur sont essentielles. Je n’apprécie pas la cacophonie des saveurs.”

Bart Desmidt se décrit comme le “grand prêtre des produits régionaux”. Ce n’est donc pas étonnant qu’il se soit mis à travailler avec la babelutte, héritage culinaire de la côte. La friandise au caramel est un remplaçant parfait du sucre et, en ajoutant du sel, la saveur d’un dessert est encore mieux perçue.

Elle est devenue la base de B by B (Babelutte by Bartholomeus), visible depuis dix-huit mois avec un étalage minimaliste dans la Sint Amandsstraat de Bruges. Bart Desmidt : “ Nos 24 pralines en forme de lingot avec logo d’entreprise sont réparties dans sept familles de saveurs avec chacune son propre code couleur. Elles sont emballées par cinq dans des boîtes colorées avec un numéro fixe. Ce dernier permet aux gros clients de les reconnaître. “À côté de l’offre de ase qui est élargie en permanence, nous avons également régulièrement des nouveautés comme la praline du mois et des séries limitées comme la “fuel for love box” lors de la Saint Valentin.

Les recettes des délices sont développées par Bart Desmidt et produites à Turnhout par le chocolatier artisanal renommé Jan Verleye.

Dirk Reyn tient les rênes du marketing. Verleye et Reyn sont les deux derniers actionnaires, Desmidt est cependant encore très fortement impliqué dans BbyB. Bart Desmidt : “Cela devenait un peu trop, et je voulais que ce qui se faisait, soit bien fait. Maintenant que les tâches sont distribuées et que je dois uniquement me concentrer sur le développement de nouvelles saveurs, je peux parfaitement combiner Bartholomeus et BbyB.

Bart Desmidt : “À côté du magasin de Bruges et des trois points de vente de Turnhout, nous souhaitons encore nous agrandir avec un magasin à Anvers et des points de vente supplémentaires. Nous avons même reçu des demandes de l’étranger, mais tout doit d’abord être parfait.

En outre, la durée de conservation de nos pralines est limitée. Elles doivent en permanence être conservées à 16 degrés, ce qui posent des exigences plus élevées au niveau du transport.” Le Tavola d’or doit être un booster pour le produit et pour la notoriété de B by B dans l’abondante offre de chocolat de Bruges. Bart Desmidt :”Nous avons choisi Bruges en raison des touristes et nous espérons que la qualité du produit et l’emballage original et le marketing pourront faire la différence. Mais par la suite, nous verrons si nous pouvons également lancer BbyB à Knokke-Heist.